BEGIN:VCALENDAR PRODID:-//Google Inc//Google Calendar 70.9054//EN VERSION:2.0 CALSCALE:GREGORIAN METHOD:PUBLISH BEGIN:VEVENT SUMMARY:" l’Ami parti devant » (éd. Albin Michel, 2016). LOCATION:Farinier de l’Abbaye, Place du 11 aout 1945, 71250 Cluny UID:E20AAD65-155D-C932-04FA7E2ACEF81428 DTSTAMP:20200921T122729L DTSTART:20160929T220000Z DTEND:20160929T220000Z DESCRIPTION: Cluny de la Paix organise le 30 septembre prochain avec le soutien du Centre des monuments nationaux – Abbaye de Cluny et du Centre de Conférences Internationales de Cluny (CCIC) son Assemblée Générale ainsi qu’une rencontre avec l’auteure Fadila Semaï, à l’occasion de la sortie de son livre « l’Ami parti devant » (éd. Albin Michel, 2016).\nDepuis quelques années, l’Association Cluny de la Paix se passionne pour l’héritage humaniste de Cluny et œuvre pour: « Développer les valeurs et les idéaux de paix, d’accueil et de convivialité qui ont marqué l’histoire de la ville, pour qu’elle reste aujourd’hui et demain une « ville symbole de Paix » en Europe, et dans le monde. » \nL’Abbaye de Cluny est – avec la Maison de Robert Schuman, à Scy-Chazelles – le seul site français à porter le label de « Patrimoine européen » parmi 16 sites autres en Europe. Ce titre prestigieux reconnaît officiellement la dimension européenne, exceptionnelle, de l’Abbaye de Cluny et son réseau qui a rayonné à travers l’Europe, pendant de nombreux siècles. Le réseau clunisien véritable flux de personnes, de livres, d’idées artistiques et scientifiques fut en son temps, un lieu de rencontres, et d’échanges favorisant la recherche de solutions pacifiques. Sa devise : PAX.\nLa présence de Fadila Semaï s’inscrit dans le prolongement de ces échanges. L’en-quête qu’elle a menée sur les traces d’un certain « Mohamed » vingt ans après l’assassinat des moines de Tibhirine lève le voile sur un épisode décisif de la vie de Christian de Chergé, le Prieur. Mue par son instinct de journaliste, et par sa fascination pour une telle rencontre improbable entre le chrétien et le musulman, en des circonstances si tragiques, elle a voulu mener l’enquête.\nLorsqu’elle arrive à Tibhirine, elle ne possède que quelques éléments épars sur ce garde-champêtre qui eut l’occasion de travailler quelques mois avec l’officier de Chergé. Grâce à son opiniâtreté et à l’accueil amical de la famille de Mohamed, elle va de découverte en découverte et dénoue tous les fils de l’histoire. Dès lors pour l’auteure, comme pour le lecteur, cette enquête passionnante devient aussi une quête qui nous conduit bien au-delà de l’histoire tragique des moines, vers une expérience de fraternité universelle.\nL’Assemblée générale, permettra de présenter les projets de l’Association, de renouveler le bureau et d’accueillir tout ceux qui souhaitent soutenir ou prendre part à son action. (Adhésion à partir de 1 €). CLASS:PUBLIC END:VEVENT BEGIN:VEVENT SUMMARY:Exposition "Admirer la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme" - 70 ans, illustrations d'Eric Puybaret LOCATION:Maison des Échevins, 22 rue de la Barre - 7125 Cluny UID:E20AAD6D-155D-C932-04D413F863521EA8 DTSTAMP:20200921T122729L DTSTART:20160929T220000Z DTEND:20160929T220000Z DESCRIPTION: La Déclaration universelle des droits de l’homme est un document de référence dans l’histoire des droits fondamentaux. Élaborée par des représentants issus de différents milieux juridiques et culturels à travers le monde, la Déclaration a été proclamée par l’Assemblée générale des Nations Unies à Paris le 10 décembre 1948 comme l’idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations.\nC’est le document le plus traduit au monde. Disponible dans plus de 500 langues, la Déclaration est aussi pertinente aujourd’hui qu’elle l’était au moment de sa proclamation, il y a 70 ans.\n \nA l’occasion de la Journée Internationale de la Paix qui l’a mise à l’honneur le 21 septembre 2018, António Guterres, Secrétaire général de l'ONU a rappelé qu’« Il est temps que toutes les nations et tous les peuples respectent les engagements de la Déclaration universelle des droits de l’homme qui reconnait la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et leurs droits égaux et inaliénables.»\nL’article 3 de la Déclaration universelle dispose que « tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne ». Ces éléments ont établi les fondements de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.\n \n« Admirer la déclaration universelle des Droits de l’Homme !»est une exposition qui permet à un large public de découvrir ou redécouvrir par l’image ce texte fondateur et l’idéal de vie en société qu’il propose. Les  20 planches originales et inspirées d’Eric Puybaret illustrant l’intégralité de la Déclaration, permettent d’en découvrir la beauté et l’ambition, et de se laisser surprendre par la portée du texte. Elles sont présentées dans la salle du conseil de la Maison des Echevins, demeure historique de Cluny, haut lieu de discussion et d’échange encore aujourd’hui.\n \nEn regard de l’exposition sont présentés des dessins produits par les enfants des écoles de Cluny qui ont travaillé sur l’abolition de l’esclavage dons nous célébrons le 150eme anniversaire. Ils se sont inspirés de figures locales comme Alphonse de Lamartine, signataire du décret d’abolition et Anne-Marie Javouhey (1779-1851) qui consacra sa vie à l’éducation et à la santé des plus démunis et particulièrement des esclaves de l’île de Gorée et de Guyane, contribuant à leur pleine libération.\n \nCet évènement enthousiasmant et fédérateur, a été réalisé en premier lieu grâce au travail d’Eric et de Mathilde Puybaret, au soutien de la Mairie de Cluny et à nos adhérents. Il est le premier projet porté conjointement par les deux associations Cluny de la Paix et la Maison des Echevins qui ont acté leur fusion à l’occasion du vernissage. CLASS:PUBLIC END:VEVENT BEGIN:VEVENT SUMMARY:Exposition "De ma fenêtre...", Un printemps singulier LOCATION:Maison des Échevins, 22 rue de la Barre - 7125 Cluny UID:E20AAD71-155D-C932-04D00B0A7F0D6FE7 DTSTAMP:20200921T122729L DTSTART:20160929T220000Z DTEND:20160929T220000Z DESCRIPTION: A la fin du mois, une vingtaine d'artistes, et pas seulement lèvent le voile sur leur confinement... L'occasion de redécouvrir la maison des Echevins.Du 19 au 21 septembre : ouverture de 10h à 18hJusqu'au 2 octobre: ouverture sur demande à contact@clunydelapaix.orgEntrée libre, à votre bon coeur.#journéesdupatrimoine, 19-20 septembre "Patrimoine et éducation : apprendre pour la vie !".#peaceday, 21 septembre "façonner la Paix ensemble" CLASS:PUBLIC END:VEVENT BEGIN:VEVENT SUMMARY:Géopolitique du Climat "Action pour le Climat, Action pour la Paix" LOCATION: UID:E20AAD74-155D-C932-0433034707192B3B DTSTAMP:20200921T122729L DTSTART:20160929T220000Z DTEND:20160929T220000Z DESCRIPTION: Le 21 septembre dernier, à l’occasion de la Journée Internationale de la Paix, l’ONU nous invitait à la réflexion et à l’action face au changement climatique avec ce slogan percutant : « Action Climatique, Action pour la Paix ! ».\nA cette occasion, le premier « Sommet de la Jeunesse pour le Climat » a été organisé à L’ONU, New York. Côme Girshig, ingénieur de 24 ans, cofondateur de l’association « Jeunes Ambassadeurs pour le Climat », y a représenté la France au côté de jeunes délégués de 150 pays.\nAfin de participer à cette mobilisation et de poursuivre la rencontre initiée en juin dernier avec lui, Côme Girschig revient à Cluny le 10 décembre prochain pour animer des ateliers au lycée La Prat’s et présenter son analyse lors d’une conférence dans les locaux de l’ENSAM. Il a répondu à l’invitation de plusieurs partenaires clunisois qui se sont accordés pour rendre possible ce projet :\nLe centre de Conférences Internationales de Cluny (CCIC), association créé en 1989, organise des conférences et des rencontres internationales, contribuant à la diffusion de l’information sur l’Europe, sur les sciences et techniques, mais aussi dans les domaines économiques et culturels.\nSuite à l'intérêt suscité après l'intervention de Côme Girschig en juin dernier pour une conférence du CCIC sur "Climat et numérique", nous avons souhaité le solliciter de nouveau pour un échange avec le plus grand nombre autour des questions de géopolitique du climat, et de paix.\nL’Association Cluny de la Paix – Maison des Echevins (clunydelapaix.org): Depuis plus de 30 ans, l’association promeut l’idée simple que « la Paix passe par la rencontre », elle s’appuie sur l’histoire millénaire de Cluny avec la Paix, pour organiser chaque année une conférence en lien avec la journée internationale de la Paix et une exposition à la Maison des Échevins dont elle assure la gestion. L’association, se réjouit mettre en lumière avec ses partenaires l’écologie comme moteur de la Paix, et d’accueillir Côme Girschig dont la vision et le témoignage se fait l’écho de la jeunesse, de plus en plus mobilisée. L’association réalise par cette occasion son premier « pont » avec le lycée la Prat’s. Le lycée la Prat’s de Cluny, labélisé « éco lycée » grâce à l’action de son club "les Herbes Folles" , regroupant élèves et personnels autour de projets écologiques, considère comme une de ses missions fondamentales l’éducation à l’environnement : création d’un mur végétal au lycée, d'une Swapbox (boîte à échanges), d’ateliers de confection de carnets de brouillon en réutilisant le papier usagé, coopération avec la fondation TARA et le dispositif « graines de reporters » pour faire réaliser aux élèves un reportage sur les déplacés climatiques en lien avec la montée des eaux. Le lycée a déjà fait venir deux autres Jeunes Ambassadeurs du Climat, dont Côme, en juin dernier dans le cadre d’une journée sur le climat.. La conférence du 10 décembre s’adressera aussi aux lycéens n’ayant pas pu participer aux ateliers dans la journée... Les jeunes ambassadeurs pour le Climat (JAC) animent des interventions en collège, lycée et université pour sensibiliser les jeunes aux enjeux climatiques tout en partageant leur expérience des négociations internationales auxquelles ils participent chaque année. C´est une association qui souhaite fournir à chacune et chacun des clés devenir acteur, à son échelle, de la transition écologique. Elle propose aussi des conférences sur des thématiques en lien avec le climat (numérique, négociations internationales, agricultures, éducation…) à destination du grand public et des entreprises (Google, Deloitte, BNP) CLASS:PUBLIC END:VEVENT BEGIN:VEVENT SUMMARY:La question Migratoire en 2017: « Ensemble pour la Paix : respect, dignité et sécurité pour tous. » LOCATION:Abbaye de Cluny, Farinier UID:E20AAD7A-155D-C932-041C2D5C7C311132 DTSTAMP:20200921T122729L DTSTART:20160929T220000Z DTEND:20160929T220000Z DESCRIPTION: Clunyde la Paixs’associe à la Journée Internationale de La Paix 2017qui a pour thème : « Ensemble pour la Paix : respect, dignité et sécurité pour tous. » Ce thème met à l’honneur la Campagne ENSEMBLE des Nations Unies qui fédère toutes les initiatives en faveur des personnes contraintes par les circonstances à fuir leur domicile à la recherche d’une vie meilleure. La Journée Internationale de la Paix apour but de mettre en évidence l’engagement et la mobilisation d’individus issus des quatre coins du monde en faveur des réfugiés et des migrants.\nConscients de cet enjeu majeur qui suscite autant de réalisations admirables que d’interrogations, l’association Cluny de la Paix, avec le soutien du Centre des Monuments Nationaux – Abbaye de Cluny et du Centre des Conférences Internationales de Cluny (CCIC) ??organise son assemblée générale le 14 septembre 2017 au Farinier de l’Abbaye de Cluny et invite toutes les personnes impliquées ou sensibles à cette question à prendre part à 18h30 à la \nConférence de Catherine Withol de Wenden,docteur en science politique de Sciences Po, consultante pour divers organismes dont l’OCDE, la Commission européenne, le HCR, le Conseil de l’Europe. Depuis 2002, elle préside le Comité de recherche "Migrations" de l'Association internationale de sociologie. Elle est membre de la Commission nationale de déontologie de la sécurité entre 2003 et 2011 et membre du comité de rédaction des revues Hommes et migrations, Migrations société et Esprit.  Juriste et politiste elle a mené de nombreuses enquêtes de terrain sur les relations entre les migrations et la politique en France. Ses recherches comparatives portent sur les flux, les politiques migratoires et la citoyenneté en Europe et dans le monde.\n CLASS:PUBLIC END:VEVENT BEGIN:VEVENT SUMMARY:Parution du livre: Marie-Angély, “Ce bonheur de vivre” LOCATION: UID:E20AAD7E-155D-C932-0453FE888AF6BD0A DTSTAMP:20200921T122729L DTSTART:20160929T220000Z DTEND:20160929T220000Z DESCRIPTION: Par Estelle LevresseEd. Cluny de la PaixSeptembre 2017Disponible dans les librairies de Cluny ou sur simple demande à Contact@clunydelapaix.org 16 €ISBN : 978-2-9561691-0-9Feuilleter les premières pages sur Calaméo: http://www.calameo.com/read/0053804926cd8af10faabLE LIVRE\n« Tous les jours de ma vie, j’ai vécu des choses merveilleuses », confiait Marie-Angély Rebillard l’oeil pétillant à l’aube de ses 93 ans.\n« Venir en aide aux plus démunis » était son sacerdoce. Et si ses métiers d’assistante sociale et d’infirmière lui en donnèrent, par essence, l’occasion quotidiennement, ce n’était pas suffisant. Son choix de vie – sans mari, ni enfant – lui permit de mettre en pratique son dévouement à chaque instant de sa longue existence. Sa vocation débuta très tôt. Adolescente déjà, quand les clochards venaient sonner à la porte de la maison familiale de Roanne, elle et sa sœur se privaient en cachette d’un peu de nourriture pour leur venir en aide.\nSi elle pensa, un temps, s’orienter vers les Beaux-Arts, le contexte des années 30 puis le début de la guerre en 1939 la décidèrent définitivement à dédier sa vie aux autres, à tous ceux auprès de qui elle pouvait être utile. Avec une recette simple : « Il faut croire à ce que l’on fait, ne pas manquer d’audace et prendre des risques ».\nL’auteur fait la connaissance de Marie-Angély Rebillard en juin 2013. Immédiatement touchée par son aura, elle a envie de la revoir pour découvrir les détails de sa vie. Sur la réserve au départ, Marie-Angély se livre peu à peu et leurs rencontres se succèdent dans son petit appartement du foyer Bénétin, sa maison de retraite, à Cluny. Puis à l’hôpital, où elle meurt le 23 avril 2014. De ces entretiens, naît le récit de ce livre. Il s’appuie également sur les textes écrits de la main de Marie-Angély, sur de nombreuses photographies, et sur les multiples témoignages recueillis depuis plus de deux ans auprès de proches et amis.\n \nL’AUTEUR\nEstelle Levresse est journaliste. Depuis quinze ans, elle collabore avec plusieurs médias de presse écrite, mue par ce qu’elle aime par-dessus tout : les rencontres et les histoires humaines. Ce livre est son premier ouvrage biographique.\n \nL’ASSOCIATION CLUNY de la PAIX\nCréée il y a trente ans par Marie-Angély Rebillard, l’Association Cluny de la Paix s’appuie sur l’histoire millénaire de Cluny pour promouvoir l’idée que « la Paix passe par la rencontre ». Elle porte avec l’auteur la réalisation de ce livre tiré à 1000 exemplaires. CLASS:PUBLIC END:VEVENT END:VCALENDAR